Paralysie Faciale

 
 

Département de la Paralysie Faciale

 
À Instituto Português da Face, nous disposons d'une consultation multidisciplinaire sur la paralysie faciale, avec une équipe internationale pour discuter des meilleures stratégies thérapeutiques pour chaque cas. Nous pensons qu'il est toujours possible d'améliorer la qualité de vie des patients atteints de paralysie faciale.
 
 
 

Le Paralysie Faciale

 
 
 
 
 
 
 
La symétrie faciale est l'une des caractéristiques esthétiques les plus importantes du visage et un défi pour tous les chirurgiens. L'asymétrie faciale peut être d'origine osseuse, de tissus mous, de modifications neuromusculaires ou mixte. Le nerf facial, nerf crânien VII, est responsable de l'expression faciale et sa lésion peut entraîner une paralysie faciale.

La paralysie faciale est une affection clinique qui peut avoir un impact psychologique majeur sur la vie des patients. Lorsque le nerf facial est compromis, nous pouvons avoir plusieurs altérations de la motricité faciale :
  • difficulté à fermer les paupières
(laissant l'œil exposé, et il peut y avoir des lésions irréversibles)
  • difficulté à sourire
  • difficulté à parler ou à manger
  • difficulté à embrasser
  • asymétrie faciale

Sa manifestation débute de manière aiguë, avec des altérations faciales en moins de 72 heures. Elle peut s'accompagner d'une hypersensibilité aux sons, d'une douleur au pavillon de l'oreille ou d'une sécheresse oculaire.

 
 
 
 
 

Les causes

 
La paralysie faciale peut être de cause congénitale ou acquise. Les causes acquises sont divisées en 5 groupes différents :
  • Causes inconnues : connue sous le nom de paralysie de Bell, lorsque aucune cause n'est identifiée lors du diagnostic. Elle est la plus fréquente, représentant 60-75% de toutes les paralysies ;
  • Traumatique : est lié à un traumatisme facial profond ou à des fractures osseuses, comme une fracture de la mâchoire ou du temporal ;
  • Infectieux : causé par une infection virale, comme le virus de la varicelle et du zona ou le virus d'Epstein-Barr ;
  • Néoplasique : lié à l'apparition de neurinomes du nerf facial ;
  • Neurologique : le syndrome de Guillain-Barré se distingue comme la cause la plus fréquente de paralysie faciale périphérique bilatérale.
 

Diagnostic et Traitement

 
L'objectif principal du traitement de la paralysie faciale est d'obtenir un mouvement facial symétrique. C'est un grand défi que d'obtenir une expression faciale naturelle, et dans la plupart des cas, une expression faciale absolument normale ne sera jamais obtenue. Un autre objectif est d'obtenir la symétrie du visage au repos, afin de réduire autant que possible le nombre de spasmes faciaux.

Outre l'asymétrie du visage et le manque d'expression, il existe de possibles lésions ophtalmologiques liées au manque de protection de l'œil en raison de l'altération du tonus musculaire (lagophtalmie). Le patient qui ne peut pas fermer la paupière supérieure en raison d'un défaut de contraction du muscle qui ferme l'œil (orbicularis oculi) et du manque de tonicité de la paupière inférieure présente une exposition du globe oculaire. Cette exposition peut provoquer des conjonctivites répétées, des ulcères cornéens, une sensibilité accrue de l'œil, voire une baisse de l'acuité visuelle. Il est généralement nécessaire d'occlure l'œil la nuit à l'aide de cache-œil et de l'utilisation continue de larmes et de pommades artificielles.

Le diagnostic de la paralysie faciale est principalement clinique, bien que des examens complémentaires tels que l'électromyographie et l'imagerie par résonance magnétique soient nécessaires pour aider à la décision clinique. Une fois le diagnostic de paralysie faciale posé, il est important d'établir le degré d'atteinte de la fonction motrice, ainsi que l'étiologie et le moment de l'évolution. Toutes ces données contribueront au traitement adéquat et au pronostic de chaque cas.

 
 
 

LES FACTEURS DÉTERMINANTS DANS LE TRAITEMENT DE LA PARALYSIE FACIALE

 
Les paralysies faciales sont-elles toutes identiques ?
 
> RÉPONDRE
 
Quand doit-on traiter ?
 
> RÉPONDRE
 
Comment planifier le traitement d'une paralysie faciale ?
 
> RÉPONDRE
 
 
 

Traitements de la Paralysie Faciale

 
 
 

Traitement Conservateur

 
Il existe des techniques esthétiques qui permettent de camoufler la paralysie faciale, comme l'utilisation de fils tenseurs ou de toxine botulique. L'utilisation de la toxine botulique vise à obtenir une symétrie du visage en paralysant les muscles dont le mouvement crée une asymétrie.
 

Traitement Chirurgical

 
Le traitement chirurgical peut avoir deux objectifs : 1) favoriser la symétrie sans récupérer le mouvement (techniques statiques) ou 2) récupérer la mobilité musculaire (techniques dynamiques).

Les techniques statiques visent à symétriser le visage au repos, sans récupérer le mouvement. Ce type de technique comprend la greffe de graisse, le lifting du visage, la blépharoplastie, etc.

À l'Institut portugais du visage, nous disposons également de techniques chirurgicales dynamiques, plus complexes et permettant une récupération très acceptable de la paralysie, telles que l'autotransplantation musculaire avec réinnervation des muscles faciaux à l'aide de techniques de microchirurgie.

Compte tenu de tous ces facteurs, il existe deux grands groupes de techniques chirurgicales :

 
 
 
techniques de réinnervation musculaire
 
Dans les paralysies faciales ayant moins de 18 mois d'évolution, les muscles faciaux ne présentent généralement pas d'atrophie irréversible et nous pouvons récupérer l'atrophie musculaire avec des techniques de réinnervation faciale. Celle-ci présente un taux de réussite plus élevé dans les 18 premiers mois d'évolution, bien que les données existantes ne soient pas rigoureuses et que nous devions confirmer la viabilité musculaire par des études électromyographiques. L'une des techniques utilisées est la reconstruction directe du nerf lésé ; si les extrémités ne sont pas assez proches, nous pouvons effectuer une greffe de nerf. Une autre des techniques utilisées, profite de l'impulsion nerveuse générée par un autre nerf, en redirigeant cette implusion à travers le nerf facial et ses branches qui restent intactes techniques (cross-face, suture hypoglossal-faciale ou suture du nerf massétofacial).
 
les techniques de reconstruction musculaire
 
Elles sont généralement adéquates pour les paralysies ayant plus de 18 mois d'évolution, indépendamment de la cause qui les a produites. Cependant, chaque cas doit être évalué individuellement sur la base des données électromyographiques et des caractéristiques du patient, l'âge étant particulièrement important. Cette technique permet de symétriser le visage en position statique ou dynamique.
 
Techniques pour la paupière supérieure
 
Les mouvements de la paupière peuvent être volontaires ou involontaires (intermittents). Récupérer ces deux mouvements est le principal objectif de la chirurgie des paupières. Les principales techniques chirurgicales comprennent l'insertion de poids pour les paupières supérieures, la rotation des muscles pour rétablir les mouvements volontaires, entre autres.
 
Procédures Complémentaires
 
Les procédures complémentaires doivent être discutées avec le patient après la chirurgie principale afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Ces procédures peuvent être chirurgicales, comme la chirurgie plastique oculaire, ou non chirurgicales, comme l'application de toxine botulique. Le processus de rééducation est fondamental et doit accompagner chacune des différentes techniques chirurgicales utilisées dans le traitement de la paralysie faciale. La rééducation est différente pour chacune des options chirurgicales que nous pratiquons et doit être appliquée par des professionnels hautement spécialisés dans le traitement des patients atteints de paralysie faciale. Tout au long du processus de réhabilitation, un traitement complémentaire par la toxine botulique est essentiel.

Le traitement proposé à chaque patient dépend des possibilités de réussite de chaque cas, des attentes du patient et de la mesure dans laquelle il est prêt à s'impliquer pour atteindre ses objectifs. Chaque cas de paralysie faciale est unique. À Instituto Português da Face, nous disposons d'une équipe expérimentée qui connaît différentes techniques pour aider au mieux nos patients atteints de paralysie faciale.

 
 
 
ÉQUIPE IPFACE POUR LE DÉPARTEMENT
 
 
 
 
COORDINATEUR DU DÉPARTEMENT
 
 
 
ÉQUIPE
 
 
 
 
 
PROF. DR. OLIVAS MENAYO
 
 
 
PROF. DR. DAVID ÂNGELO
 
DR. BRUNO ROSA
 
 
 
DR. DAVID SANZ
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

FAIRE UNE PRÉ-RÉSERVATION