KYSTES DE LA MÂCHOIRE

 
 

KYSTES DE LA MÂCHOIRE

Les kystes de la mâchoire se caractérisent comme des lésions d'une grande diversité qui méritent un diagnostic précis.

La grande majorité des kystes sont bénins, mais il y a certains kystes à potentiel malin qui méritent une attention particulière.

La plupart des kystes (51 %) sont des kystes inflammatoires qui, s'ils ne sont pas traités, peuvent atteindre de grandes dimensions et affaiblir / comprimer les structures anatomiques. À un stade précoce, la plupart de ces kystes peuvent être traités en toute sécurité sous anesthésie locale. Pour les kystes plus gros, nous recommandons un traitement sous anesthésie générale.
 
 
 
 

TYPES DE KYSTES

Kystes odontogènes
Kystes périapicaux (radiculaires) : ces kystes sont les plus courants dans les mâchoires et sont généralement associés à des dents non vitales. Le traitement de ces kystes comprend le traitement du canal des dents associées et l'énucléation chirurgicale ultérieure du kyste. Le pronostic est bon.

Les kystes dentigères
Ils constituent le second groupe de kystes des mâchoires les plus courants, du groupe des kystes odontogènes. Par définition, ce type de kystes est associé à la couronne dentaire.

Kératokystes odontogènes
Ce type de kystes peut présenter un comportement agressif et donc plusieurs rechutes. Ce type de kystes est associé à des mutations génétiques.

Kystes non odontogènes
Ce type de kystes est associé à une malformation faciale, dont quelques exemples : kyste globulomaxillaire, kyste nasolabial, kyste nasopalatin.

Pseudo-kystes
Ces types de kystes ne sont pas des kystes au vrai sens du terme car ils ne sont pas tapissés d'épithélium. Quelques exemples de pseudo-kystes : kyste de Stafne, kyste traumatique et kyste anévrismal.
 
 
 
 
 

FAIRE UNE PRÉ-RÉSERVATION